Les Armes À Feu Au Québec

« Votre référence … Partout au Québec!»

Les Armes À Feu Au Québec - « Votre référence … Partout au Québec!»

Comment faire pour devenir armurier au Québec

kalashnikov1Dans cet article vous aller tout apprendre sur le métier de l’armurier, tout ce que vous devez savoir et par où commencer pour devenir  armurier au Québec.

Est-ce que c’est payant de travailler comme armurier?

C’est quoi le taux horaire d’un armurier?

En quoi consiste le métier d’un armurier?

 En quoi consiste la formation d’armurier?

La formation pour devenir armurier est-elle obligatoire ou si c’est seulement pour acquérir les connaissances nécessaires pour exercer ce métier?

Cet article répondra, entre autres, à toutes ces questions et à beaucoup d’autres.

 

1-Le métier d’armurier

Pour devenir armurier il faut être passionné, précis, ordonné et créatif. Il faut avoir un sens artistique et  avoir une certaine maitrise technique de quelques outils de travail. Il faut aimer le travail manuel et aimer travailler sur le bois et le métal. Il faut surtout avoir la volonté de réussir dans ce métier.

Un armurier  maîtrise les différentes techniques et technologies pour fabriquer une arme.

Les armuriers sont appelés aussi à travailler dans des manufacturiers d’armes à feu, armureries, clubs et champs de tir, pourvoiries et guides de chasse, forces policières et forces armées, mais aussi dans les productions cinématographiques, théâtrales et jeux vidéos.

Ils peuvent assurer le rôle de conseillers auprès des utilisateurs d’armes à feu. Ils peuvent même devenir des armuriers-experts et certifiés et ce en se spécialisant dans certaines marques spécifiques et avec le manufacturier obtenir toutes les certifications qu’il offre.

2-Le salaire d’un armurier

C’est très payant de travailler comme armurier car il y a un manque et un besoin énormes dans l’industrie d’où la possibilité de négocier son salaire selon spécialisation, certification et compétences de chaque armurier diplômé.

Pour un nouveau diplômé qui commence peut toucher un salaire de 20 à 25 $ selon son rôle dans l’industrie.

Les armuriers, en général, c’est dans le but de devenir entrepreneurs qui travaillent dans leurs propres affaires et à leur propre compte. Donc, ils peuvent assurer des revenus importants.

 

 

3-Qualités et aptitudes requises pour devenir armurier

Parmi les qualités et aptitudes nécessaire pour qu’une armurière ou armurier acquitte convenablement ses tâches,  que se soit pour réparer, manipuler ou souder différentes pièces d’une armes à feu, elle ou il doit, entre autres :

  • Avoir une bonne habileté et dextérité manuelles;
  • Avoir des notions de mathématiques, de mécanique et de géométrie;
  • Connaitre les anciennes armes et les nouvelles ainsi que les différentes marques;
  • Avoir une bonne coordination œil-main;
  • Doit être minutieux, précis et soucieux du moindre détail;
  • Avoir la capacité de déceler des anomalies dans les différentes pièces d’une arme;
  • Avoir un bon sens d’observation et de jugement;
  • Avoir un sens de responsabilités et de toujours penser SÉCURITÉ;

 

4-Tâches d’un armurier :

Le travail d’un armurier consiste à effectuer ces différentes tâches:

  • Entretenir, nettoyer, ajuster, et réparer les mécanismes de différents types d’armes à feu (fusils, carabines, revolver, pistolet etc.);
  • vendre des armes à feu;
  • conseiller la clientèle sur différents produits selon leur besoins et attentes.
  • Fabriquer, modifier, neutraliser les armes selon les règles de l’art et selon les demandes ou les besoins des clients;
  • Restaurer des armes anciennes ou détériorées;
  • examiner les différentes pièces d’une arme, les monter, les fixer et remplacer celles qui sont défectueuses.
  • vérifier l’état et le bon fonctionnement de toutes les pièces de l’arme à feu pour s’assurer que l’arme est sécuritaire.
  • S’informer sur les lois et règlement des armes à feu au Québec et au canada et rester à l’affut des changements législatifs;

 

5-La formation d’armurier

Au Québec et au canada, il existe une seule école de formation professionnelle qui assure un DEP en réparation d’armes à feu et c’est l’école de Maniwaki.

NOTE: Il faut vérifier avec l’école si le cours se donne toujours ou non. car aux dernières nouvelles, il a été aboli.

On peut toujours aller se former au États-Unis mais se sera en anglais et à un prix de formation exorbitant.

Sinon, il faut traverser l’Atlantique et aller se former en Europe où il existe trois écoles d’armurier :

– École d’armurerie de St Etienne en France

– École d’armurerie Léon Mignon, Liège Belgique

– L’école Autrichienne de Ferlach

Au Québec, c’est une formation d’un peu plus qu’un an (1350 heures) à temps plein de jour ou de soir.

Dans ce programme d’étude, les cours comportent entre autres  sur:

  • le fonctionnement des différents mécanismes :
  • Mécanisme à verrou;
  • Mécanisme à charrière;
  • Mécanisme à levier;
  • Mécanisme à coulisse;
  • Mécanisme semi-automatique;
  • Les techniques de d’entretien et de réparation :
  • De canons à fusils et à carabines;
  • Armes à poudre noirs;
  • Pistolets et revolvers;
  • De crosses;
  • De systèmes de visée.
  • Techniques de bleuissement;
  • Notions de balistique;
  • Rechargement de munitions;
  • Et ajustement final d’une arme à feu.

 

À l’issue de la formation de 1 350 heures, vous serez outillés et en mesure d’effectuer les réparations de tout type d’armes à feu : fusils, carabines, revolvers, armes à possession restreinte, armes à poudre noire, etc.).

Apprendre davantage sur la façon d’utiliser les armes à feu, comment elles sont faites et comment elles fonctionnent, les nettoyer et les réparer.

 

Ce que vous devez savoir avant de commencer la formation

 

À l’issue de tout ce que vous venez de lire, si vous souhaiter devenir armurier au Québec, voici les préalables et les étapes à suivre :

  • Ne pas être interdit d’armes à feu et ne pas avoir de casier judiciaire;
  • Suivre le CCSMAF et le CCSMAF-AR;
  • Faire la demande de permis de possession et d’acquisition d’armes à feu;
  • S’inscrire au centre de formation de réparation d’armes à feu pour parfaire ses connaissances
  • Suivre la formation de 1350 heures
  • S’inscrire au centre de formation de réparation d’armes à feu pour parfaire ses connaissances
  • Effectuer un stage dans une entreprise d’armes à feu;gunsmith1

Dites-moi dans les commentaires ci-dessous si cet article vous a été utile?

 

Laissez un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :